Présentation

/Présentation
Présentation 2017-08-17T11:44:40+00:00

Présentation de l’asbl Monceau-Fontaines

Développer un site dédié à l’économie sociale sur la friche industrielle des charbonnages de Monceau-Fontaine, voici le projet utopique qu’avaient imaginé 3 associations il y a déjà 20 ans ! Ce défi de taille est devenu au fil des ans une réalité au quotidien. Bien plus qu’un projet immobilier, le site de Monceau-Fontaines est avant tout une dynamique, intégrée dans le quartier, qui s’efforce d’apporter des solutions innovantes aux défis sociétaux. Par les synergies développées sur le site et par les pratiques d’initiatives sociales, culturelles et économiques alternatives, Monceau-Fontaines veut contribuer à la naissance d’une société plus juste et plus solidaire.

Le site associatif d’entreprises d’économie sociale de Monceau-Fontaines s’étend sur 2 hectares et demi pour offrir 5500 m² de locaux rénovés aux associations et entreprises à finalité sociale. Aujourd’hui, nous y rassemblons près d’une vingtaine de partenaires !

Nos objectifs et nos activités 

L’asbl Monceau-Fontaines a pour activités principales : la gestion immobilière du site, la recherche de fonds pour le développement de projets, la location de salles d’animation, l’organisation d’évènements en faveur des partenaires, la promotion du projet d’économie sociale, la sensibilisation des publics bénéficiaires,…

Afin de faire vivre au mieux la dynamique du site, l’équipe de Monceau-Fontaines travaille quotidiennement à mettre en œuvre les différents objectifs du site en actions concrètes.


L’objectif principal de Monceau-Fontaines est de rassembler des entreprises d’économie sociale. Aujourd’hui, nos infrastructures permettent d’accueillir 17 partenaires qui, ensemble, proposent des biens et services dans divers domaines : la formation de personnes éloignées de l’emploi, le logement social, le microcrédit, le développement durable, l’animation de personnes sourdes et malentendantes, l’entrepreneuriat, etc. Les locaux sont aujourd’hui tous occupés. Monceau-Fontaines est à l’étude de projets pour offrir de nouveaux espaces à d’autres activités et entreprises d’économie sociale.

Monceau-Fontaines, en plus de son activité de gestion immobilière pour entreprises d’économie sociale, a toujours voulu être un levier, un outil pour le développement de ses partenaires. C’est la raison pour laquelle nous investissons entre autres dans leurs projets d’aménagement.

Voici quelques exemples des réalisations que nous avons développées ces dernières années :


Rénovation de bâtiment qui permet aujourd’hui d’accueillir Relogeas, une association active dans le logement social et un module de préformation aux métiers de la construction pour Quelque Chose à Faire, « La Rampe »
(2012-2014).

Réalisation d’un espace formatif (carport végétal) qui permet l’apprentissage d’une technique horticole spécifique pour les stagiaires de l’AID Soleilmont, active dans l’aménagement des espaces verts (2014).

obj-2-1

Création d’un espace d’accueil pour les enfants et familles en insertion socio-professionnelle et en recherche d’un logement décent. Aménagement de ce bâtiment afin qu’il devienne énergétiquement autonome. (2016)

 

En 2007, les partenaires font part de leur souhait d’aménager des espaces de réunion et de conférence sur le site. Une nouvelle activité est alors créée par Monceau-Fontaines : le développement et la gestion d’un complexe de salles d’animation, « Les Cayats ». Désormais, ces espaces permettent d’accueillir chaque année près de 300 évènements pour les entreprises à finalité sociale (formation, conférence, salon de l’emploi, pièce de théâtre, etc.).
De plus, l’ouverture des salles à plus de 10.000 visiteurs par an pour l’organisation d’évènements privés, comme des mariages, baptêmes, anniversaires, team buildings,… permet de promouvoir les activités et services de Monceau-Fontaines et ses partenaires.

Découvrez l’ensemble du complexe de salles en location pour vos évènements professionnels et privés.

Pour plus d’informations, visitez notre site consacré aux locations de salles

les-cayats

Une des forces du site réside dans les liens et complémentarités entre les structures présentes. Afin de renforcer les collaborations entre les initiatives d’économie sociale, Monceau-Fontaines favorise les échanges entre associations. Cela permet de créer des liens, de susciter des synergies entre partenaires mais aussi, et surtout, de réfléchir ensemble pour apporter des solutions aux enjeux sociétaux.
Grâce à cette dynamique, de nombreux projets ont vu le jour : aménagement d’un espace d’accueil pour les enfants défavorisés, projets de sensibilisation pour l’ensemble des usagers du site (mobilité, environnement,…), mise en place d’un service de santé mentale, covoiturage, création d’une cellule jobcoaching, organisation du salon de l’emploi,…

Enfin, les complémentarités entre les services des partenaires permettent un accompagnement étendu. Une personne confrontée à des difficultés sociales et /ou professionnelles y trouvera des services lui permettant de se former, de trouver un logement (et de le meubler), d’avoir accès au microcrédit, d’avoir un suivi psychosocial et de trouver ou créer son emploi.

Le développement d’un site d’économie sociale tel que Monceau-Fontaines ne pouvait s’imaginer sans une intégration active dans le quartier environnant. Pour ce faire, un comité d’habitants a été créé autour d’un souci commun de bien-être, pour une gestion plus écologique des déchets et afin de mettre en oeuvre des actions d’embellissement des rues. Cette dynamique a été impulsée par Monceau-Fontaines qui a, au départ, géré le secrétariat et l’accueil du comité d’habitants. Ensuite, grâce à un soutien financier de la Fondation Roi Baudouin, l’association de quartier s’est autonomisée. Depuis ce jour, diverses actions sont réalisées afin d’amener convivialité, partage et initiative citoyenne dans notre quartier : organisation du Télévie, brocantes, marchés aux fleurs, distribution de sapins de Noël, expositions, Fête des voisins,…

Plus d’informations sur l’asbl et ses activités ? Visitez la page consacrée à l’asbl de Quartier Monceau-Parc

En collaboration avec les partenaires du site, Monceau-Fontaines organise des moments de réflexion sous forme de conférences et débats sur le sens des activités que nous menons. Ayant pour but de préparer le futur, ces actions ont aussi pour objectif de sensibiliser et amener notre public à réfléchir, partager et débattre sur certains enjeux qui les concernent (mobilité, environnement, élections, logement,…).

Des moments d’échanges sont également organisés avec des structures externes (entreprises, associations, mouvements et écoles), afin de leur présenter notre site et nos activités. Ces évènements axés sur le dialogue permettent d’enrichir les réflexions de part et d’autre.

« Monceau-Fontaines a été créé avec la volonté de promouvoir l’insertion socio-professionnelle de personnes en difficulté par la formation par le travail et la création d’emplois. »
Outre l’accueil des partenaires travaillant dans ces secteurs, nous avons décidé en 2004 d’aller plus loin dans l’aide aux associations en créant une cellule de jobcoaching. Reconnue par la région Wallonne comme service d’insertion et de recherche emploi, cette activité mutualisée est gérée par Monceau-Fontaines pour 3 associations partenaires (Quelque Chose à Faire, le Germoir et l’AID Soleilmont). Elle permet d’accompagner chaque année 50 stagiaires vers l’emploi.
Depuis 2013, Monceau-Fontaines a également créé le salon de l’emploi de l’insertion socio-professionnelle.
Il a la particularité de sélectionner principalement des entreprises actives dans les secteurs de formation proposés sur notre site (nettoyage, horeca, construction et espaces verts). Un succès : en une matinée, deux entreprises sur trois engagent suite à cet évènement !

Plus d’informations sur nos projets et activités ?

Consultez nos rapports d’activités en ligne

    

Le contexte

Afin de mieux comprendre la naissance du projet de Monceau-Fontaines, il est intéressant de préciser son contexte socio-économique. La région de Charleroi, ville la plus peuplée de Wallonie avec plus de 250.000 habitants, a beaucoup souffert du déclin de ses grandes industries ; principalement dans la sidérurgie où le nombre d’emplois a chuté et dans l’exploitation du charbon qui a totalement disparu. Fin des années 80, le taux de chômage y est très élevé ; il avoisine les 25% avec des poches dépassant 30 et parfois 35%. Cette situation a entrainé dans son sillage des phénomènes de paupérisation et d’exclusion sociale.

Monceau-sur-Sambre, commune de l’entité de Charleroi, et particulièrement le quartier de Monceau-Parc où est situé le site de Monceau-Fontaines, est fort touchée par ces phénomènes. Le déclin industriel a aussi laissé un grand nombre de friches qui représentent de véritables plaies dans le tissu urbain. Tant pour provoquer la revitalisation économique que pour mettre fin aux chancres de ces friches industrielles, la ville de Charleroi et l’Intercommunale de développement économique IGRETEC, ont ciblé 10 SAED (sites d’activités économiques désaffectés) à réhabiliter dans le cadre de l’OBJECIF 1 Hainaut (1994-2000).

En parallèle, il est essentiel de souligner que le tissu associatif de Charleroi, et notamment les initiatives de la nouvelle économie sociale, a connu un grand développement depuis le début des années 80. On y dénombre plus de 40 entreprises d’économie sociale où travaillent des milliers de personnes. La plupart de celles-ci ont été créées pour lutter contre l’exclusion sociale.

historique-1

 

Le lieu

Le site associatif d’entreprises d’économie sociale est né sur les cendres d’un ancien site industriel désaffecté. À l’origine, ce lieu était le siège central de la société Monceau-Fontaine. Au plus fort de sa gloire, celle-ci employait 10.000 travailleurs sur ses divers sites d’exploitation, et extrayait chaque année plus de 1.500.000 tonnes de charbon sur les 7.260 hectares de concessions.

Les bâtiments abritaient des bureaux, des ateliers d’entretien des machines et une école des Porions, où le métier de mineur était enseigné. Ce site connut aussi une petite extraction de charbon arrêtée il y a plus d’un siècle.

Dans les années 70, sur fonds de crise industrielle, les bâtiments ont été progressivement abandonnés. Les dernières activités recensées sur le site datent du début des années 80.

historique-2

 

Le projet

L’idée de départ, en 1993, est fort simple : une des futures associations partenaires du site, l’entreprise de formation par le travail (EFT) Quelque Chose à Faire (QCAF) cherche des locaux plus vastes et mieux adaptés à ses activités. À 500 mètres de l’endroit où elle est installée se trouve le site des charbonnages Monceau-Fontaine.

L’idée de la création d’un site d’économie sociale est née. 2 associations amies (SAW, fédération d’initiatives d’économie sociale et l’EFT le Germoir ) se joignent au projet. Au départ, les fondateurs ne pensent rénover qu’une partie des bâtiments afin de s’y installer. Mais d’autres associations à vocation sociale issues de la région de Charleroi sont intéressées par les perspectives qu’offre le site et s’associent au projet de réhabilitation. Rassembler ses forces et ses compétences en un lieu et un esprit communs pour promouvoir l’économie sociale. L’initiative est innovante… mais le projet est coûteux ! Les travaux de restauration de l’ensemble des bâtiments sont estimés à plus de 3 millions d’euros. Les partenaires se lancent alors à la recherche de fonds. Ils introduisent une demande d’aide auprès de l’Union européenne dans le cadre de l’Objectif 1, dont une des mesures permettait la réhabilitation des sites d’activité économique désaffectés, à condition que le porteur du projet soit un opérateur public.

En 1994, grâce au mécénat, l’asbl Quelque Chose à Faire achète le site pour un montant de 250.000€ et établit un partenariat avec IGRETEC, l’intercommunale de développement de Charleroi. Celle-ci, louant le site au moyen d’un bail emphytéotique de 27 ans, devient ainsi l’interface envers les instances européennes.

Après une étude de faisabilité, le dossier est accepté par la Région wallonne et l’Union européenne. En 1995, une asbl regroupant les partenaires du projet est créée, au nom de Monceau-FontaiNES, reprenant le nom de la société d’exploitation charbonnière, en y ajoutant les majuscules NES pour Nouvelle Economie Sociale.

Les travaux de réhabilitation ont démarré en 1997.

C’est en 2000 que jaillit, sur les cendres d’une friche industrielle, le site associatif d’économie sociale de Monceau-FontaiNES. Après des années de négociations et de recherches de fonds, les associations fondatrices peuvent enfin inaugurer leurs espaces.

En 2005, répondant à une demande de nouveaux locaux, Monceau-Fontaines profite d’une vente publique pour acquérir une propriété jointive de 22 ares, comprenant 600m² de bâtiments à rénover.

En 2013, Quelque Chose à Faire fait don du site à l’asbl Monceau-Fontaines, qui en devient propriétaire.

Aujourd’hui, le site de Monceau-Fontaines représente un investissement de plus de 4 millions d’euros et une superficie bâtie de 5500 m².

L’enjeu était de taille, le chantier était gigantesque et le cheminement ardu et périlleux. Le défi fut pourtant relevé et aujourd’hui, le site de Monceau-Fontaines est devenu un acteur incontournable de l’économie sociale.

historique-3

Nos valeurs

Être membre de Monceau-Fontaines ne se réduit pas à une relation propriétaire-locataire,
cela va bien plus loin que ça !

À son arrivée, chacun des partenaires adhère à une charte commune reprenant les critères classiques de l’économie sociale, mais aussi d’autres valeurs solidaires initiées par les membres fondateurs du site.

Nous travaillons à faire vivre ces valeurs dans nos projets et nos actions quotidiennes !

La charte de Monceau-Fontaines 

  • Finalité de service aux membres ou à la collectivité plutôt que de profit
  • Autonomie de gestion
  • Processus de décision démocratique
  • Primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition des revenus
  • Priorité à la formation et à la création d’emplois (particulièrement pour des personnes peu qualifiées et /ou exclues du marché du travail)
  • Écarts de salaires faibles
  • Inscription dans une démarche de respect de l’environnement
  • Pluralisme des opinions politiques, philosophiques et religieuses
  • Privilégier la coopération entre les partenaires
  • Intégration dans le quartier, la ville et les réseaux locaux

Les 4 premiers critères de la charte sont ceux du Livre Blanc du Conseil Wallon de l’économie sociale, Monceau-Fontaines a ajouté 6 autres critères.

Cliquez ici pour découvrir notre charte dans son entièreté
342c84dda4d602fe8f19c9c758bfdc4aQQQQQQQQQQQQQQQQQQ